• Contrat de mariage

     

    Le blog des Paret est resté bien longtemps inactif. Il est temps de lui redonner vie avec un heureux évènement: un mariage.

    Contrat de mariage entre Etienne Paret et Jeanne Guinot

    Il s'agit du mariage d'Etienne Paret, un de nos lointains cousins et de Jeanne Guinot, originaire de l'Ardèche toute proche.

     

    Contrat de mariage entre Etienne Paret et Jeanne Guinot  

    Le contrat de mariage, rédigé en 1825, porte l'en tête de Charles X, alors roi de France et de Navarre, par la grâce de Dieu.

    Le notaire est Maitre Bourette, de Pélussin. Les futurs mariés demeurent tous deux à Limonne, Etienne est déclaré cultivateur, Jeanne domestique. Les parents d'Etienne sont présents, et le père donne son consentement. L'avis de la mère ne compte pas, comme c'est l'usage à cette époque. Jeanne promet de rapporter le consentement de son père.

     

     

    Contrat de mariage entre Etienne Paret et Jeanne Guinot 

    Les futurs mariés choisissent leur contrat de mariage et reconnaissent comme légitime leur enfant Antoine Etienne Paret, né en 1820. Jeanne est née en 1794, elle avait 26 ans lorsque l'enfant est né. Etienne, né en 1804, avait donc 16 ans à la naissance du petit Antoine. Un bien jeune père!

    6 mois après le mariage, Antoine va avoir un petit frère: Etienne. La coutume veut que le fils ainé porte le prénom du père... Or, l'ainé est prénommé Antoine : est-il vraiment le fils d'Etienne? mais trève de médisance, continuons l'étude du contrat.

     

    Contrat de mariage entre Etienne Paret et Jeanne Guinot

     

    Contrat de mariage entre Etienne Paret et Jeanne Guinot

    Etienne Paret, un cousin meunier à Limonne, fait une donation à Etienne "à cause de noces" (beaucoup d'Etienne dans cette famille). Etienne, le meunier, est alors âgé de 66 ans, il est marié depuis 30 ans et n'a pas d'enfants. Il a quelques biens, et, sans héritier direct, il lègue la moitié de ses biens à son cousin, la transmission du patrimoine étant un élément essentiel de la vie sociale.

     

     

    Contrat de mariage entre Etienne Paret et Jeanne Guinot

    Contrat de mariage entre Etienne Paret et Jeanne Guinot

    Contrat de mariage entre Etienne Paret et Jeanne Guinot

     

    Les biens sont énumérés, ainsi que les conditions de la donation. Le contrat est signé le 8 septembre 1825, et une quinzaine de jours plus tard, les tourtereaux convolent en justes noces.

    Après Etienne, quatre enfants vont naitre: Marie Louise, Jean Claude, Jean Antoine qui décèdera en bas âge, et un garçon prénommé à nouveau Jean Antoine.

     

    Quand à Antoine Etienne, vous vous interrogez sur sa filiation... Affaire à suivre dans un prochain article.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Décembre 2015 à 16:18

    Là où ils se trouvent, paradis ou enfer, si une connexion internet est disponible, les personnes dont il est question dans ce billet ont toutes les raisons de se réjouir.

    Le long silence de ce blog est enfin terminé et ils n'auront pas attendre une nouvelle génération de chercheurs pour voir leur quotidien conté à leur descendants.

    Une question à propos du donateur. Au stade où nous sommes arrivés dans les recherches purement généalogiques autour de maclas, je ne trouve parmi les cousins du donataire qu'un seul Etienne, meunier aux Andrivaux et qui eu des enfants. Qui est donc le mari de Louise Paquet ?

    2
    Dimanche 20 Décembre 2015 à 16:59

    Le donateur, mari de Louise Paquet (ou Pacquet), Etienne Paret a passé sa vie à Limonne: il est né en 1759 , et mort  en 1829. Il est le petit-fils de Floris Paret. Son lien de cousinage avec le donataire est assez lointain : Etienne Paret, le futur marié et donataire , né aux Andrivaux, est l'arrière petit fils d'Etienne Paret, un frère de Floris.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :