• Vente Jullien

    Vente Jullien

    14 janvier 1796 , acte de vente

    Vente Jullien

    Par devant le notaire soussigné et en présence

    des témoins ci après nommés

    est comparu le citoyen Antoine

    Jullien propriétaire demeurant à Veranne

    lequel volontairement tant en son nom qu'en

    qualité d' acquéreur du citoyen Jacques Mathon

    vend, cède, quitte, remet et transporte purement

    simplement et irrévocablement avec promesse d'en

    maintenir garantie et faire jouir en paix envers

    et contre tous tant au pétitoire qu'au  possessoire

    À Etienne Paret cultivateur demeurant à Limonne

    commune de Maclas, ici présent et acceptant , un coin

    de pré situé au territoire dudit Limonne de contenance

    d'environ sept coupées, en travers duquel coule le

    ruisseau de Saint Sabin à Limony, ce qui fait que ledit

    pré vendu est partagé en deux parties : celle du côté

    de matin et midi ayant quelques tronches vernes

    comptantes joignant le dit pré vendu dans sa totalité

    de matin terre et pré de Louis Chorein, le lit ancien

    dudit ruisseau entre deux, de midi pré dudit

    Chorein, et pré de l'acquéreur, de soir le beal du

    moulin dudit acquéreur, et de bise pré d' Etienne

    Revollon, et de l'autre côté du ruisseau pré et

    tronches vernes dudit Revollon, sauf dudit pré

    vernes les autre plus vrais et meilleurs  confins

     

    Cet acte notarié atteste la vente d' un terrain d' Antoine Jullien à Etienne Paret.

    Pour commencer, le notaire note les limites du pré, à l' aide de plusieurs critères : l'orientation par rapport au soleil, le nom des propriétaires des prés voisins ou quelques particularités du terrain, comme les tronches vernes (troncs d'aulnes, arbustes des zones humides). Si son emplacement exact était évident pour les signataires de l' acte, il l' est moins pour les lecteurs du XXIème siècle. Sans prendre de risques, on peut situer ce pré près du ruisseau, non loin du moulin d' Etienne.

     

    Vente Jullien

    Vente Jullien

     

    Le pré ainsi délimité, le notaire passe aux conditions de vente, et au prix, 1000 francs, payés cash.

    Cet acte est signé à Bourg Argental, dans la demeure de la Veuve Jerry, en présence de Chana et Blanc, tous deux bien connus d' Etienne, leurs noms revenant régulièrement dans plusieurs actes. La signature de Chana, le percepteur, est apparue sur plusieurs quittances des impôts et, cas plus délicat, sur une mise en demeure de payer. Blanc, voiturier, est un témoin régulier, et, parfois créancier d' Etienne. Le rédacteur de l'acte, Bourette, est le notaire de la famille Paret.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :