• Remboursements

    1903, Louis hérite d' un moulin entièrement remis à neuf, du moins on l'espère pour lui, compte tenu des sommes dépensées. Mais il hérite aussi des obligations, subrogations, intérêts en retard... Nous allons voir, dans un premier temps, s'il parvient à se libérer de toutes ces dettes.

     

    Le 1er acte est... un emprunt !

    1 juillet 1903

    Remboursements

    Les trois enfants Paret, Etienne, Louis et Marie empruntent 600 Francs à Jean François, de Chezenas, St Pierre de Boeuf. Ils doivent rendre cette somme dans un an.

     

    4 septembre 1903

    Remboursements

    Remboursements

    Remboursements

    Remboursements

    Remboursements

    Une obligation en moins ! Louis rembourse 824 Francs qu'il reste devoir à Cotte, de l'obligation du

    27 janvier 1900. L’hypothèque est levée. Le notaire est Escoffier, de Félines.

     

    Louis se marie, en 1906, avec Marie Louise Eugénie Vallot, de Roisey. Et il continue de rembourser les emprunts.

     

    2 juin 1907

    Remboursements

    Louis rembourse, de la part de son frère Etienne, 2000 Francs à Londiche. Cette somme était le capital de l' obligation du 5 mai 1901. Il reste 85 Francs d'intérêts, qui doivent être payés dans 15 jours.

    Remboursements

    Et effectivement, une quittance de 85 Francs est remise à Louis. La date n'est pas vraiment lisible, mais je l'ai datée du 12 juin 1907, car Louis s' était engagé à payer dans les quinze jours, et il me paraît être un homme qui tient ses promesses.

     

    8 aout 1907

    Remboursements

    Louis reconnaît devoir 600F d’intérêts à Pierre Mantelin, soit 8 années d' intérêts d'un capital de 6000 Francs.

     

    9 septembre 1907

    Remboursements

    Marie Claudine Roue a reçu 1247 Francs de son obligation du 9 juillet 1792, et 60 Francs d'intérêts.

     

     

    20 juin 1908

    Remboursements

    Remboursements

    Remboursements

    Remboursements

    Inscription d'hypothèques à St Etienne et à Tournon . Cet acte modifie l' inscription initiale du 16 décembre 1888, les créanciers ayant changé, et fait suite à la subrogation du 4 décembre 1897...avec encore un changement de créancier, bien involontaire, puisque Antoine Guinot , précédent créancier, est décédé.

     

    3 avril 1910

    Remboursements

    Une quittance de 14,45 Francs.

     

    7 février 1911

    Remboursements

    Remboursement à Chataigner de l'obligation de 2500 Francs du 5 décembre 1891.

     

    8 février 1911

    Remboursements

    Remboursement à Meyrand de 2000 Francs de la subrogation du 4 décembre 1897.

     

    12 mars 1911

    Remboursements

    Remboursements

    Il reste encore une petite somme à rembourser à Meyrand, et c'est  « soldé de tout »

     

    Remboursements

     

     

    Quelques comptes... Louis a bien du mérite à réussir à mettre de l' ordre dans cette multitude d' emprunts. Il semblerait qu' il soit parvenu à tout solder, et nous allons nous intéresser à d' autres épisodes de sa vie.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :